Si à 50 ans passés, vous ressentez un mal-être au travail, voire de la souffrance au travail, cela peut signifier que vous traversez la crise de la cinquantaine, la transition du milieu de la vie.
A l'orée de la cinquantaine, la transition du milieu de la vie se traduit par une phase de remise en questions multiples, par une recherche de nos « essentiels ».
Selon un sondage réalisé en février 2019 par ODOXA, 85 % des Français déclarent procrastiner. Ils sont deux tiers à lutter contre leur tendance à la procrastination, sans toujours y réussir.
Le sentiment de vivre une existence dénuée de sens est une impression partagée par beaucoup de nos contemporains. Mais quelles sont les grandes composantes d'une vie remplie de sens ?
Concentrés à construire une famille, une carrière, un statut social ou un patrimoine, nous constatons parfois, une fois arrivés à 50 ans, que nous avons négligé d'entretenir notre forme physique.
Dans notre société de consommation, héritage de la période des Trente Glorieuses, la possession de biens nous valorise, nous attribue un statut social et nous distingue des autres dans un contexte de comparaison sociale.